Rio Loco annulé ce mercredi soir.

La premier soirée du festival Rio Loco est annulé, ce mercredi soir. Le mouvement des intermittents et des précaires se durcit.  Pas d’accès au site pour le public, pas concerts ce soir. Je me faisais une joie de vous rencontrer, d’échanger avec vous… c’est mort.
Pas d’interviews d’Edmar Casteñada, le petit prince de la harpe, pas de live d’Oscar d’Leon, pas de live de The Garifuna Collective qui n’avait mis les pieds sur une scène depuis 7 ans.

Rio Loco annulé, ce soir.

Un Rio loco qui s’annonce compliqué. Après avoir passé l’après-midi à chercher un terrain d’entente, le Directeur de Cabinet du Maire de Toulouse et Hervé Bordier annonçaient aux exposants et commerçants présents sur le site que le public n’aurait accès à la Prairie des Filtres,ce mercredi.  Un décision qui a provoqué de vives réactions et de l’incompréhension. Je vous laisse prendre connaissance du communiqué de presse.

image

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Annulation Mercredi 11 juin 2014

Toulouse, le mercredi 11 juin à 15h40

La Mairie de Toulouse se voit obligée de prendre acte du mouvement des intermittents du spectacle. Rio Loco est donc contrainte d’annuler la soirée de ce soir, mercredi 11 juin.

En lien avec la Préfecture, des équipes municipales sont sur place afin d’informer le mieux possible d’une part les mélomanes qui se rendent sur place, à défaut d’avoir pu être prévenus de cette annulation de dernière minute, d’autre part les commerçants présents sur le site.

Le remboursement des billets pré-achetés se fera auprès des points de vente d’achat.

Hervé Bordier, Directeur du Festival Rio Loco en pleine interview France 3

 

Point de vue d’Afrozap

Je ne  souhaite pas faire politique sur Afrozap. J’ai pu échangé avec des intermittents sur la situation et surtout sur la façon de procéder.  Je soutiens ce mouvement. Mais je ne suis pas sûre que la méthode soit la meilleure. D’ailleurs existe-t-il une bonne méthode pour se faire entendre? Les Toulousains sont-ils conscients que cette réforme ne touchera pas uniquement les intermittents mais toutes les personnes en situation de précarité?  Je ne pense pas. Cette situation me désole.

Les intermittents sont considérés comme des privilégiés. Ce qui est loin d’être le cas, lorsqu’on est au coeur du système. Et ce mouvement ne redorera pas l’image des toutes ces personnes qui s’investissent toute l’année pour offrir des spectacles de qualité, dans des conditions souvent sommaires. Je pense qu’il y avait moyen de ramener le public à la cause, par un vrai travail de pédagogie. Tout ce que les toulousains retiennent, c’est qu’une bande de nantis les prive de leur festival. Et c’est dommage.

J’espère que la situation va se détendre afin qu’un avoir un vrai dialogue puisse s’installer . J’espère que cet agrément ne sera pas signé et qu’il y aura une volonté de la part du gouvernement de dialoguer. J’espère que l’intelligence et le respect l’emporteront.

A lire que la lutte des intermittents et des précaires.

Les intermittents luttent pour nos bien communs par Edwy Plenel

 

Marie-Noelle

Toulousaine afro-caribéenne, blogueuse, artiste et Community Manager, Je partage mes passions pour, les cultures et talents afro, Toulouse, les médias sociaux, webmarketing, entrepreneuriat et surtout sur LA MUSIQUE.

Vous aimerez aussi...